« How Corruption Works in the Public Sector—One Easy Lesson | Main | Implementing Gender Budgeting in Francophone Africa »

March 05, 2020

Mettre en œuvre la budgétisation sensible au genre en Afrique francophone

Genderafr

Par Gwénaëlle Suc et Fabien Gonguet[1]

Comment utiliser le budget et les processus et outils de la gestion des finances publiques pour contribuer à des résultats en matière d’égalité des genres ? C’est ce sujet qu’a abordé le séminaire organisé par le Département des finances publiques à Abidjan en février 2020, en partenariat avec l’Union européenne et avec la coopération d’ONU Femmes. Pendant trois jours, 40 participants de 10 pays d’Afrique francophone ont partagé leurs expériences et travaillé ensemble pour concevoir des stratégies de budgétisation sensible au genre et les rendre opérationnelles.  Les délégations des régions d’Afrique de l’Ouest, du Centre et du Sud, étaient composées de représentant des ministères des finances, du genre, des institutions supérieures de contrôle et des parlements.  En effet, l’un des messages majeurs de ce séminaire a été que la réussite de la mise en œuvre de la budgétisation sensible au genre nécessite une coopération forte entre l’ensemble des acteurs impliqués dans la préparation, l’exécution et le contrôle du budget, avec dans l’idéal un pilotage par le ministère en charge du budget.

Une enquête conduite auprès des pays participants en amont du séminaire a montré que tous avaient pris des engagements internationaux et adopté des stratégies nationales en faveur de l’égalité des genres. Cependant, l’effectivité de leur mise en œuvre reste faible et le développement de la budgétisation sensible au genre, comme outil au service de l’égalité des genres, se limite à quelques initiatives dans certains pays participants. Par exemple, le Burkina Faso s’est engagé dans la mise en œuvre de la budgétisation sensible au genre en 2014 et les questions d’égalité des genres ont été intégrées pour la première fois dans la circulaire budgétaire en 2018 avec six ministères pilotes. 18 ministères sont maintenant impliqués dans la mise en œuvre de la budgétisation sensible au genre et présentent des programmes et actions sensibles au genre assortis d’indicateurs spécifiques dans leurs propositions budgétaires. Au Sénégal, un document budgétaire sur le genre est annexé à la loi de finances depuis 2016[2]. L’expérience du Maroc a impressionné les participants, en tant que pionnier du développement de la budgétisation sensible au genre parmi les pays francophones.  Alors que les premières études de faisabilité ont été lancées en 2001, la budgétisation sensible au genre a été rendu opérationnelle en 2013 avec la création d’un centre d’excellence pour la budgétisation sensible au genre au sein du Ministère des finances marocain.  Un rapport annuel est publié[3] et détaille les performances obtenues en matière d’égalité des genres pour chaque programme ministériel.

La plupart des pays d’Afrique francophone sont actuellement engagés dans la mise en place de la budgétisation par programmes et cette réforme représente un momentum pour la budgétisation sensible au genre. Si la budgétisation par programmes n’est pas un préalable indispensable à la budgétisation sensible au genre, elle en facilite le déploiement en liant les cibles budgétaires avec les objectifs de politiques publiques, y compris en matière d’égalité des genres. Le rôle essentiel des cellules genre au sein de chaque ministère a aussi été souligné, pour servir d’interlocuteur au ministère des finances et garantir une coordination efficiente ainsi que la sensibilisation aux problématiques de genre.

Les participants ont conclu que le manqué de données désagrégées sur le genre constituait l’un des défis principaux auquel ils étaient confrontés pour évaluer l’impact des programmes d’égalité des genres. Les besoins de renforcement des capacités sont aussi importants. Au-delà de ces défis techniques, les ministres de l’économie et du budget de Côte d’Ivoire, qui ont respectivement ouvert et clôturé le séminaire, ont rappelé aux participants qu’un soutien politique fort est essentiel pour progresser de manière significative dans la réduction des inégalités de genre.

Si vous souhaitez plus d’informations sur le séminaire, rendez-vous sur les réseaux sociaux :

IMFCapDev Facebook & Twitter

https://twitter.com/imfcapdev/status/1224355266600275969;
https://twitter.com/imfcapdev/status/1224761518929129473;
https://twitter.com/imfcapdev/status/1225183618559107072;
https://twitter.com/imfcapdev/status/1225425608450215939;
https://www.facebook.com/IMFCapacityDevelopment/posts/2463683687186405)

FMIActualites Twitter

https://twitter.com/FMIactualites/status/1224451900478590976;
https://twitter.com/FMIactualites/status/1225501952710184960;

IMFAfrica Facebook

https://www.facebook.com/IMFAfrica/posts/2745545265524427;
https://www.facebook.com/IMFAfrica/videos/622662255221764/

 

[1] Économistes au Département des finances publiques du FMI.

[2] http://www.budget.gouv.sn/documents/public_download/5bca0e46-2634-4cc2-8902-721e0a610b4d/telechargement

[3] https://cebsg.finances.gov.ma/uploads/fichiers/genre_fr_2020_26-11-2019_11-14.pdf

Note : Les articles du PFM Blog du FMI ne doivent pas être considérés comme représentatifs des opinions du FMI. Les points de vue exprimés sont ceux des auteurs et ne reflètent pas forcément les politiques du FMI.

 

Comments

Verify your Comment

Previewing your Comment

This is only a preview. Your comment has not yet been posted.

Working...
Your comment could not be posted. Error type:
Your comment has been saved. Comments are moderated and will not appear until approved by the author. Post another comment

The letters and numbers you entered did not match the image. Please try again.

As a final step before posting your comment, enter the letters and numbers you see in the image below. This prevents automated programs from posting comments.

Having trouble reading this image? View an alternate.

Working...

Post a comment

Comments are moderated, and will not appear until the author has approved them.

Back to top of page
©2007 IMF. All Rights Reserved. About Us | Terms of Use