« Two years of PFM at AFRITAC-West | Main | Certifying PFM Systems for Donor Budget Support to Fragile States – Professor Collier’s Proposal »

August 16, 2011

Deux années d’assistance technique en gestion financière publique à l’AFRITAC de l’Ouest

Posté par Benoit Taiclet

Affecté comme Conseiller résident en gestion financière publique pendant deux années au centre régional d’assistance technique du FMI pour l’Afrique de l’ouest (AFW) à Bamako (Mali), j’ai ainsi eu le privilège d’intégrer une équipe tout entière dévouée à l’assistance aux pays « clients » membres de l’AFRITAC de l’Ouest. Ce billet pour décrire les activités conduites par le Centre au quotidien pour délivrer l’assistance technique la plus utile possible, en collaboration avec les équipes nationales volontaires et réactives. 

L’AFRITAC de l’Ouest en un clin d’œil [1]: AFW est l’un des deux centres régionaux d’assistance technique du FMI pour l’Afrique de l’Ouest assurant le renforcement des capacités et  des formations techniques pour une dizaine de pays d’Afrique de l’Ouest. Le coordonnateur du centre, son équipe et les huit Conseillers résidents apportent leur soutien sur différentes disciplines telles que : gestion publique, administration fiscale et douanière, statistiques, gestion de la dette et supervision bancaire.

Champ d’expertise : J’étais chargé des questions relatives au budget et aux systèmes d’information, aux cotés de mon collègue Conseiller résident, spécialisé pour sa part en comptabilité publique et gestion de la trésorerie. La carte ci-dessous décrit les principaux chantiers du Centre en gestion financière publique réalisé ces dernières années.

Voyages, voyages.. : le rythme habituel du Centre est assez chargé, 15 jours  à Bamako, 15 jours en mission, il s’agit en fait d’apporter aux « clients » la meilleure assistance possible, sur place aussi souvent que nécessaire. J’ai ainsi conduit 20 missions d’octobre 2009 à juin 2011, soit 40 semaines sur place, et un peu moins de 40 000 km, parfois par voie routière, la plupart du temps par voie aérienne, sur des compagnies un peu surprenantes. Tout compris, le volume d’assistance apporté aux pays membres durant les 20 mois d’affectation à l’AFRITAC de l’Ouest s’élève à 122 semaines - inclus le temps passé par les experts associés aux missions.

Une expertise internationale et régionale :  38% des experts avec lesquels j’ai eu la chance de travailler venaient d’horizons internationaux (essentiellement français, et canadiens), les autres 62% appartenaient à des organismes nationaux ou internationaux implantés en Afrique. Tous francophones, ils (elles) démontraient d’extraordinaires compétences dans leurs disciplines respectives (programmation à moyen terme, budget programme, audit, systèmes d’information, optimisation de la trésorerie, gestion du changement).

Coopération régionale : par ses  caractéristiques (proximité de terrain, large recours à l’expertise régionale, promotion de l’intégration régionale), l’AFW a été conçu pour répondre aux besoins régionaux et dans un cadre multilatéral (autres activités du FMI, coordination avec les bailleurs et autres pourvoyeurs d’assistance technique, en ligne avec la déclaration de Paris). Toutes les activités que j’ai conduites  l’ont ainsi été en liaison, en collaboration ou conjointement avec le PNUD, la Banque mondiale, le gouvernement japonais, les coopérations allemande et française, la commission de l’UEMOA.

Les résultats : le plan d’activités et les compte rendus devant le comité d’orientation de l’AFW sont orientés vers des résultats concrets. Pour les atteindre, la stratégie mise en œuvre consiste à (i) concentrer les efforts sur quelques points critiques parmi les faiblesses identifiées par les départements « Afrique » et « finances publiques » du FMI puis, (ii) développer avec les pays membres des projets pluriannuels d’assistance technique, dans une logique de résultats. Nous avons ainsi pu, en nous appuyant sur des équipes nationales dynamiques et réactives, atteindre quelques résultats appréciables tels que :

AFW3 
Désormais affecté au siège du FMI, département des finances publiques, après deux années de travail en équipe et en toute amitié, j’ai du faire mes adieux aux collègues de l’AFW : Olivier Benon, Demba Tignokpa, Coumba Gueye, Raymond Bernard, Ahmed Boilil, Modeste Mopa, Eric Métreau, Jean Gustave Sanon et à l’equipe administrative Anne Marie Siby, Mouphtah Zoubeida, Mama Tall, Bilal Bagayoko.

 Mais le monde est petit, et Washington pas si loin des collines ensoleillées de Bamako. Nous aurons j’en suis sûr d’autres occasions de faire du très bon travail ensemble.


[1] Pour plus de détails consulter le site de l’AFRITAC de l’Ouest

Note: The posts on the IMF PFM Blog should not be reported as representing the views of the IMF. The views expressed are those of the authors and do not necessarily represent those of the IMF or IMF policy.

TrackBack

TrackBack URL for this entry:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00e54ef005958834015390bff973970b

Listed below are links to weblogs that reference Deux années d’assistance technique en gestion financière publique à l’AFRITAC de l’Ouest:

Comments

Verify your Comment

Previewing your Comment

This is only a preview. Your comment has not yet been posted.

Working...
Your comment could not be posted. Error type:
Your comment has been saved. Comments are moderated and will not appear until approved by the author. Post another comment

The letters and numbers you entered did not match the image. Please try again.

As a final step before posting your comment, enter the letters and numbers you see in the image below. This prevents automated programs from posting comments.

Having trouble reading this image? View an alternate.

Working...

Post a comment

Comments are moderated, and will not appear until the author has approved them.

Back to top of page
©2007 IMF. All Rights Reserved. About Us | Terms of Use